La France candidate à l’organisation du Mondial

tonte-MPhotographe
©MPhotographe

Il ne s’agit pas là du mondial de foot ou autre sport médiatique mais du Mondial de tonte. La France va en effet déposer officiellement en février 2017 son dossier de candidature pour organiser le mondial 2019 de tonte au Dorat, en Haute-Vienne. Au cours de ce concours, 30 nations seront représentées, mobilisant 300 compétiteurs et 30 000 visiteurs sont attendus pendant trois jours de compétition où seront tondus 5 000 moutons.

La France va mettre en avant ses capacités à organiser un tel concours (infrastructures, logistique, financement…) mais également la place occupée par la production ovine dans l’agriculture française, dont le cheptel compte 7,2 millions de têtes. L’élevage allaitant est constitué de 4,2 millions de têtes de brebis viande alors que le cheptel laitier français comprend 1,6 millions de têtes de brebis laitières. A la différence du cheptel laitier concentré dans trois régions (Midi-Pyrénées, Aquitaine et Corse), le cheptel ovin viande est dispersé. Ainsi cinq régions regroupent 60% des effectifs de brebis et agnelles viande : Midi-Pyrénées, PACA, Poitou-Charentes, Auvergne et Limousin.

Données statistiques : Agreste avril 2015 – Ministère de l’Agriculture

Pour aller plus loin :