Les jeunes et l’agriculture : un regard désenchanté ?

A l’occasion de son assemblée générale, #agridemain propose de débattre du regard des jeunes sur l’agriculture avec Frédéric Dabi, directeur général de l’Ifop et auteur de “La Fracture”, Florence Gramond, directrice département Agriculture du groupe BVA, Pauline Morin, membre du bureau d’#agridemain et Ferréol Delmas, directeur d’Écologie responsable.

Dans son dernier ouvrage, “La fracture” (Ed. Les Arènes, paru le 126/09/2021), Frédéric Dabi, directeur de l’Ifop analyse comment la jeunesse d’aujourd’hui fait sécession : ses valeurs, ses choix, ses révoltes, ses espoirs… Son enquête 2021 sur la génération des 18-30 ans révèle une véritable fracture avec les autres générations.

Florence Gramond, directrice département Agriculture chez BVA, dans l’étude qu’elle a conduite en 2021 pour le Crédit agricole et #agridemain sur l’image de l’agriculture auprès des Français, relève des avis et des positionnements plus tranchés pour les personnes de la classe d’âge 18-24 ans.

A la tête du laboratoire d’idées Écologie responsable, Ferréol Delmas estime que, malgré un contexte actuel morose, les jeunes dits de « la génération Covid », de la « génération sacrifiée », sont prêts à rebondir, à repenser leur rapport au monde, à innover.

Pour Pauline Morin, de l’équipe de direction du négoce Vaesken et membre du bureau d’#agridemain, il est primordial d’intéresser les jeunes au secteur de l’agriculture afin qu’ils puissent prendre part aux débats sociétaux et économiques qui la traversent.

Autant d’éléments et de positions qui alimenteront le débat autour du rapport des jeunes à l’agriculture d’aujourd’hui.

Ce débat se tiendra en présentiel à Paris, lundi 27 septembre 2021, de 14h à 16h, et retransmis en direct.
Inscription : cliquez ici

X