RDV en ferme inconnue

Rendez-vous en ferme inconnue

dimanche 12 mai 2019


Marie-Paule, arboricultrice dans les Bouches-du-Rhône, explique l’évolution de l’agriculture biologique dans son département.

Pour Guillaume, agriculteur en Charente, la meilleure façon de montrer son soutien aux agriculteurs, c’est aller à leur rencontre pour échanger avec eux.
Claude, agriculteur dans le Jura, invite les jeunes à s’informer sur le métier d’agriculteur, en allant les rencontrer dans leurs fermes. Mais aussi à consommer des produits issus de vente directe.
Adeline, apicultrice en Meurthe-et-Moselle, explique le processus de récolte et de conditionnement du miel.
Marie-Paule, arboricultrice dans les Bouches-du-Rhône, répond à l’interrogation d’un consommateur sur la qualité des produits importés. Ainsi, si certains produits phytosanitaires sont interdits pour le respect de l’environnement en France pour la conduite des cultures, ils continuent à être utilisés à l’étranger, et parfois même dans d’autres pays européens.
François agriculteur en Vendée explique l’irrigation grâce aux retenues d’eau. Et tout l’intérêt de ces réserves pour la bonne conduite des cultures et la préservation de la biodiversité.
Emmanuel, agriculteur dans le Nord, explique quelles garanties sont apportées à la production en agriculture biologique.
Vincent, agriculteur dans l’Aisne, répond à une citoyenne qui l’interpelle sur les alternatives existantes au glyphosate.
Pol, agriculteur dans la Marne, évoque l’évolution de son métier.
Anna, éleveuse de vaches Montbéliardes dans le Doubs, explique les raisons pour lesquelles elle a adopté le robot de traite dans son élevage.
Clément, agriculteur en Seine-et-Marne, fait le point sur ses motivations à être agriculteur et précise en quoi l’agriculture est une chance pour la France.
Claude, éleveur de Charolaises dans le Jura, détaille la conduite de son troupeau : aux pâtures aux beaux jours et en stabulation en hiver.
Guillaume, agriculteur ambassadeur #agridemain, répond à Cécile qui l’interroge pour savoir si judicieux et raisonnable de produire en France des plantes qui ont besoin d’être irriguées.
Christophe, agriculteur en Île-de-France explique comment il conduit son élevage de poulets fermiers et comment il arrive à ne pas utiliser d’antibiotiques.
Mickaël, agriculteur dans la Marne répond à Lise qui l’interpelle sur le manque d’esprit collectif en agriculture.
Matthieu, agriculteur ambassadeur #agridemain des Ardennes, répond à Pierre qui l’interroge sur la qualité de la viande qu’il consomme
Claude, éleveur dans le Jura, explique l’attention qu’il accorde aux soins de ses animaux.
Luc, éleveur dans l’Oise, explique comment fonctionne le robot de traite et quels avantages il en tire par rapport au bien-être animal, la gestion du troupeau et les conditions de travail.
Matthieu, producteur dans la Drôme de raisin pour la Clairette de Die et de noix en agriculture biologique, répond aux interrogations d’une consommatrice sur l’engagement des agriculteurs à produire en bio.
Christian, agriculteur ambassadeur #agridemain de Charente, répond à Laure qui l’interroge sur ses motivations à être agriculteur.
Anna, agricultrice dans le Doubs, explique comment elle soigne ses vaches : faire appel au vétérinaire quand c’est nécessaire et aussi utiliser des méthodes alternatives (ostéopathie, huiles essentielles, Reiki…
Emmanuel, agriculteur ambassadeur #agridemain dans le Nord, répond à Géraldine qui l’interroge sur les contrôles existants en agriculture biologique.
Yvon, arboriculteur et éleveur dans le Tarn-et-Garonne, présente son exploitation et l’orientation prise vers la production bio pour répondre aux attentes des consommateurs.
Guillaume, agriculteur de Charente, explique le chemin à suivre si un jeune est intéresser pour devenir agriculteur.
Stéphane, producteur d’ail dans la Drôme, explique pourquoi et quand il choisit de protéger ses plantes ou de leur apporter de l’engrais.
Rémi, agriculteur ambassadeur #agridemain dans le Loiret, répond à Vincent qui l’interroge sur l’intérêt d’utiliser encore des pesticides.
Anna, agricultrice dans le Doubs et Rémi, agriculteur dans le Loiret expriment ce qui les motivent à être agricultrice ou agriculteur.
Mathieu, agriculteur dans la Marne, répond à Margo qui l’interroge pour savoir ce qu’il fait de son blé.
Stéphane, agriculteur de la Drôme, répond à Dimitri qui l’interroge sur son rapport à la nature.
Stéphane, agriculteur ambassadeur #agridemain dans la Nièvre répond à Emmanuelle sur les conséquences pour l’agriculture des revendications véganes.
Anna, éleveuse de vaches laitières dans le Doubs, explique comment elle tient compte du bien-être animal au quotidien.