L’agroéquipement roule pour l’environnement

Pour Jean-Christophe Régnier, administrateur d’Axema, le syndicat français des industriels de l’agroéquipement, et directeur général de Lemken, les constructeurs sont parties prenantes de la transition écologique.

Présent au lancement de la Fête des moissons et des récoltes, le 28 juin à Bourneville-Sainte-Croix, en Normandie, Jean-Christophe Régnier a insisté sur le fait que « les agroéquipements partagent les mêmes valeurs qu’agridemain : la production, l’emploi, l’innovation et le respect de l’environnement ».

Prenant des exemples avec la société qu’il dirige, il précise que « Lemken rentre aujourd’hui dans une nouvelle ère, pour contribuer à la transition écologique, en étant le premier constructeur à avoir élaboré une bineuse pour désherber mécaniquement avec guidage automatique par caméra optique par infra rouge ». Aussi Lemken développe une machine désherbant autour des salades, sur le rang. Autre exemple des efforts pour le respect de l’environnement : une station météo connectée permet aux agriculteurs, grâce aux relevés de capteurs dans leurs champs, de déterminer la période la mieux adaptée pour traiter, garantissant une meilleure efficacité et permettant de réduire les doses appliquées.

Les constructeurs d’agroéquipements sont ainsi des acteurs essentiels pour accompagner les agriculteurs vers l’agroécologie.

X