Lettre ouverte au Président de la République

Dans Le Journal du Dimanche, douze personnalités interpellent le Président de la République afin de soutenir la création d’une Journée nationale de l’agriculture.

Denis Beauchamp (représentant l’association Franceagritwittos), Sylvie Brunel (géographe, ancienne présidente d’Action contre la faim, professeur à Sorbonne-Université), Catherine Dumas (fondatrice du Club de la Table française, sénatrice), Eddy Fougier (politologue, chargé d’enseignement à Sciences Po Aix-en-Provence), Stéphane Layani (président du marché d’intérêt national de Rungis), Guillaume Lefort (agriculteur, président d’#agridemain), Erik Orsenna (écrivain, membre de l’Académie française), Nicole Ouvrard (directrice de rédaction, présidente de l’Association des journalistes de l’agriculture et de l’alimentation), Jean-Luc Poulain (agriculteur, président du Salon international de l’agriculture et du Salon du cheval de Paris), Nadine Vivier (présidente de l’Académie d’Agriculture de France), Marc Veyrat (chef cuisinier) et Jean Viard (sociologue, écrivain) appuient la démarche citoyenne publiée sur change.org et en appellent au Président de la République pour créer la Journée nationale de l’agriculture.

Ils écrivent notamment :

La crise sanitaire que nous venons de traverser a mis en évidence l’attachement des Français à défendre leur modèle agricole et agroalimentaire, véritable archipel de diversité et garant d’une agriculture qui refuse l’uniformisation du goût.
Un modèle qui garantit la traçabilité et la sécurité sanitaire des aliments et qui permet à notre pays de rester souverain et compétitif.
Un modèle qui prend en compte les nouvelles aspirations des citoyens consommateurs et qui innove chaque jour pour mettre en œuvre des pratiques plus respectueuses de l’environnement et de la bien-traitance animale, tout en respectant la spécificité des territoires.
Les agriculteurs et l’ensemble de la filière sont une source majeure d’emplois et les Français ne le savent pas : recherche, formation, agrofourniture, agroalimentaire, export ; ce sont tous ces métiers qui assurent la vitalité de la Ferme France. Ils doivent être mieux connus et expliqués à l’ensemble de nos concitoyens.
Face à l’accélération des changements et l’imbrication des enjeux climatiques, économiques et environnementaux, le secteur agricole sait aussi qu’il est attendu pour l’écriture d’une nouvelle page de son histoire : résilience, adaptation et innovation seront les trois conditions à mettre en œuvre pour la décennie qui s’ouvre et qui l’aideront à voir loin dans le temps et large dans l’espace.
Il est grand temps de réaffirmer que ce modèle est une chance pour tous ceux qui travaillent la terre comme ceux qui s’en nourrissent ; une chance pour la France et pour l’Europe.
Comme vous l’avez déclaré le 12 mars dernier, Monsieur le Président de la République, « déléguer notre alimentation à d’autres, est une folie », c’est la raison pour laquelle, en cohérence, nous vous invitons à soutenir l’inscription d’une Journée Nationale de l’Agriculture au calendrier républicain, geste fort qui sortira le secteur agricole de son sentiment de déréliction et marquera, au contraire, la considération que l’ensemble du pays lui apporte pour l’avenir

X