Des élevages en toute protection

La biosécurité, c’est-à dire la sécurité contre les agents biologiques, constitue une thématique importante dans les élevages. Elle se concrétise par différentes actions permettant de protéger la population animale, l’homme et l’environnement.

La biosécurité consiste à mettre en œuvre un ensemble de mesures visant à protéger les élevages de l’introduction de nouveaux agents infectieux. Et cela s’applique tant au niveau des infrastructures, que des techniques ou bien encore des pratiques d’hygiène.

Les mesures sont classées en deux volets :

  • la biosécurité externe qui consiste à faire en sorte que le pathogène ne rentre pas et ne sorte pas d’un troupeau et ne persiste pas dans l’environnement.
  • la biosécurité interne qui vise à faire en sorte que le pathogène ne circule pas dans un troupeau et n’infecte pas l’homme.

Les éleveurs, soucieux de la santé de leurs animaux, de la sécurité sanitaire des aliments et de la santé humaine, accordent une attention toute particulière à ces mesures de biosécurité. Ils sont accompagnés pour la réalisation de diagnostic et la mise en œuvre d’actions concrètes, par des structures de conseil, tel le GDS, Groupement de défense sanitaire, qui propose notamment des grilles d’auto-évaluation.

X