Forte inquiétude sur la production de pommes de terre


D’après les estimations de la filière, “la récolte qui s’annonce catastrophique (chute des rendements nationaux d’au moins – 20 % par rapport à la moyenne des 20 dernières années), et ce malgré des conditions de plantations et des conditions météorologiques printanières qui laissaient présager une bonne campagne 2022-2023, est le fait des chaleurs extrêmes corrélées à une forte sècheresse, qui ont littéralement stoppé le développement des tubercules. Ni les précipitations, ni la douceur des températures à venir ne pourront maintenant inverser cette tendance“.

Cette situation pourrait avoir un impact sur la souveraineté alimentaire nationale et européenne. La filière française de pommes de terre constitue un acteur économique important, en se plaçant jusqu’à maintenant comme le premier exportateur mondial en frais, le troisième producteur européen (frais, industrie, fécule). Quelque 150 000 hectares de pommes de terre sont ainsi cultivés en France par 16 000 producteurs.

X