La culture de la féverole concourt à l’autonomie en protéines végétales

Principalement utilisée en Europe pour l’alimentation animale, la féverole est cultivée en France sur 75 000 hectares. On la retrouve dans les régions à climat doux et pluvieux (Occitanie, Nouvelle-Aquitaine, Centre-Val-de-Loire, Bourgogne-Franche-Comté et Île-de-France).

La féverole d’hiver est semée fin octobre et récoltée en juillet. La féverole de printemps est semée en février-mars et moissonnée en août-septembre.

La féverole est une légumineuse et sa culture ne demande donc pas d’engrais azoté car les nodosités de ses racines fixent l’azote de l’air.

Pour en savoir plus : cliquez ici

X