La France en manque de miel

La France a produit, en 2018, 27.736 tonnes de miel. Or le consommateur français en consomme plus du double, obligeant la France à importer principalement d’Espagne, de Chine, d’Ukraine et d’Argentine.

La France compte 56.773 apiculteurs en 2018. Cette activité regroupe très majoritairement des apiculteurs amateurs puisque 92,5 % des apiculteurs ont moins de 50 ruches.

La production de miel est principalement le fait d’apiculteurs possédant plus de 50 ruches (77 % du volume en 2018). La répartition en 2018 est la suivante :

  • 10 % du volume de miel produit en France sont réalisés par les apiculteurs de 50 à 149 ruches ;
  • 29 % du volume par  les apiculteurs ayant de 150 à 400 ruches ;
  • 38 % du volume par les apiculteurs de plus de 400 ruches.

La production de miel est concentrée dans la moitié Sud du pays. En 2018, la principale région productrice de miel est l’Auvergne-Rhône-Alpes avec 4.974 tonnes (18 % de la production nationale), suivie de l’Occitanie (16 %) et le Grand Est (14 %).

Le rendement moyen national atteint 28,7kg de miel produit/ruche en 2018. Plus le cheptel est important, meilleur est le rendement : les apiculteurs de plus de 400 ruches ont un rendement de 38 kg/ruche contre 19 kg/ruche pour les moins de 50 ruches.

A noter que le miel certifié biologique représente environ 10,3% du total du volume de miel produit en 2018 soit 2.857 tonnes, avec un rendement moyen par ruche plus faible s’élevant à 19 kg/ruche. Pour en savoir plus : cliquez ici

X