La viande artificielle ? Non merci !

C’est en tout cas l’avis des Français, suite à une enquête conduite par des chercheurs d’organismes de recherche publique. Environ la moitié des sondés considère cette innovation comme « absurde et/ou dégoutante » plutôt qu’ « intrigante et/ou amusante » et encore moins « prometteuse et/ou réalisable ».

L’enquête publiée dans la revue scientifique “Viandes et produits carnés” visait à évaluer l’acceptation par les Français de la “viande artificielle”, viande élaborée grâce à une nouvelle biotechnologie en laboratoires, utilisant des cellules souches musculaires animales, prélevées sur des animaux vivants.

Seuls 18% à 26% des sondés estiment que la viande artificielle peut résoudre les problématiques éthiques et environnementales liées à l’élevage et une majorité pense que la viande artificielle ne sera pas aussi « saine » et « savoureuse » que la viande conventionnelle.

De plus, de 41,5% à 66,7% des sondés, suivant les groupes sociologiques, considèrent que la viande artificielle est une idée « absurde et/ou dégoutante», 26,9% en moyenne la trouvent plutôt « intrigante et/ou amusante », contre 18,7% des répondants qui la considèrent comme une idée « prometteuse et/ou réalisable ».

D’après cette enquête, le marché de la viande artificielle représenterait au mieux un marché de niche s’adressant environ à un cinquième des Français alors qu’un autre cinquième des sondés estime que la viande artificielle n’a aucun avenir.

Ce rejet de la viande artificielle par les consommateurs français qui ressort de cette étude, rejoint ainsi le rejet exprimé également par les Chefs cuisiniers d’Euro-Toques France.

Pour aller plus loin : cliquez ici

X