L’agriculteur, apprenti entomologue


Les agriculteurs sont amenés à répertorier les populations d’insectes dans leurs champs afin de faciliter leurs venues en adaptant les pratiques et les aménagements des parcelles. Mieux connaître les insectes permet de réduire l’usage des produits de traitement des plantes tout en favorisant la biodiversité et la protection naturelle des cultures.

Les agriculteurs cherchent avant tout à permettre le développement dans leurs parcelles ou aux abords d’auxiliaires, des êtres vivants qui détruisent les ravageurs ou atténuent leurs effets.

Les haies en bordure de champs constituent des refuges efficaces pour les auxiliaires et favorisent la biodiversité. La richesse de cette biodiversité permet de réguler les écosystèmes, notamment au niveau des cultures, du cycle du sol ou encore de l’eau.

Les auxiliaires sont avant tout présents dans les champs (sur ou dans le sol), et c’est là que l’agriculteur, de par ses pratiques culturales, cherche à privilégier leur venue.

X