L’agriculture, ça s’apprend

Pour permettre aux futurs professionnels d’être en adéquation avec l’évolution de leurs métiers, la formation initiale ou continue en agriculture est riche et diverse. L’enseignement agricole privé, sous tutelle du ministère de l’Agriculture, y occupe une place prépondérante.

Les formations de l’enseignement agricole concernent bien évidemment toutes les activités touchant directement le fonctionnement des activités des exploitations agricoles. Mais l’enseignement agricole s’ouvre aussi aux métiers des secteurs de l’environnement, de l’alimentation, des banques et assurances, de la mécanique ou de la robotique, de l’aménagement du territoire…

L’enseignement agricole ne relève pas du ministère de l’Education nationale mais est sous tutelle du ministère de l’Agriculture. L’enseignement général, technique et supérieur agricole concerne 807 établissements partout en France, qui accueillent chaque année quelque 140 000 élèves, 35 000 étudiants et 35 000 apprentis.

Les établissements privés sous contrat avec l’État ont une place importante dans l’enseignement agricole puisqu’ils représentent les trois quarts des établissements scolaires et accueillent 60 % des élèves et étudiants. C’est le cas notamment des établissements relevant du CNEAP, Conseil national de l’enseignement agricole privé, ou bien encore d’établissements d’enseignement supérieur agricole, comme l’IHEDREA, école de management dédiée aux métiers de l’agriculture, de la ruralité, de l’agro-alimentaire et du développement des territoires.

Pour aller plus loin : L’aventure du vivant

X