L’agriculture productrice d’énergie

L’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques rappelle dans un rapport que “la production d’énergie dans le secteur agricole ne doit pas être considérée comme une question secondaire ou un enjeu conjoncturel, c’est un sujet majeur aux implications multiples pour l’environnement et le climat, pour ses conséquences en matière d’aménagement des territoires, d’organisation des filières et des exploitations agricoles, y compris sur un plan économique“.

D’après les avis conjoints des ministères de l’Agriculture, celui de la Transition énergétique et de l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), le secteur agricole, avec plus de 50 000 exploitations concernées, assure déjà 20% de la production d’énergies renouvelables (soit 3,5% de la production nationale d’énergie). Certaines énergies sont davantage produites dans le secteur agricole : 96% de la production nationale de biocarburants revient à l’agriculture, 83% pour l’éolien, 26% pour le biogaz, 13% pour le solaire photovoltaïque et 8% pour la biomasse chaleur.

La production d’énergies renouvelables par le secteur agricole progresse et devrait être multipliée par 3 entre 2015 et 2050, devant concerner quelque 280 000 exploitations agricoles. Selon ce scénario, les biocarburants ne seront plus l’énergie la plus produite à partir du périmètre agricole, puisqu’à l’horizon de 2050 c’est l’éolien puis le biogaz qui seraient en tête.

Pour en savoir plus, cliquez ici

X