Le colza comme biocombustible

Le biofioul de chauffage, contenant de l’ester méthylique de colza, va progressivement remplacer le fioul domestique. Cela permettra de se mettre en conformité par rapport à l’interdiction, d’ici le 1er janvier 2022, d’installer des chaudières au fioul utilisant un combustible 100% fossile.

Le biofioul constitue une énergie renouvelable et locale. Pour la FF3C (la Fédération française des combustibles, carburants & chauffage), “permettre aux consommateurs chauffés au fioul domestique de passer au biofioul de chauffage leur offre la possibilité de continuer à utiliser un mode de chauffage efficace, tout en diminuant leur empreinte écologique et en réalisant des économies d’énergie

Le biofioul crée ainsi un nouveau débouché énergétique pour la filière agricole, les cultures de colza répondant aux critères de l’économie circulaire avec des productions de proximité, au sein des territoires.

X