Le lait de foin, une qualité garantie

Le lait de foin est sous signe officiel de qualité STG. Voilà qui peut sembler énigmatique et nécessite quelques éclaircissements…

STG, une tradition respectée

STG signifie Spécialité traditionnelle garantie. Ce label européen protège une recette traditionnelle, transmise de génération en génération depuis au moins 30 ans. Pour l’obtenir, cela nécessite que d’une part son mode de production, de transformation ou de composition corresponde à une pratique traditionnelle, et d’autre part que son élaboration fasse appel à des matières premières ou ingrédients traditionnellement utilisés.

Il n’existe actuellement que 2 STG françaises : les moules de bouchot ou le Berthoud. Toutefois, le label STG ne se réfère pas à une origine géographique. Tout produit conforme au cahier des charges validé par l’Union européenne peut appliquer le logo, quel que soit son lieu de production. Ainsi, par exemple, à l’initiative de l’Autriche, le lait de foin bénéficie depuis 2016 dans l’Union européenne du label STG. Et depuis 2018, une centaine de producteurs en France, très majoritairement en agriculture biologique, produit du lait sous ce label.

Zéro fermentation pour le lait de foin

Le lait de foin se définit principalement comme un lait élaboré sans aucun aliment fermenté dans l’alimentation des animaux (vaches, brebis ou chèvres). Le cahier des charges s’appuie sur 4 caractéristiques essentielles :
– l’alimentation des vaches est constituée d’au moins 75% d’herbe ou de foin;
– la possibilité d’équilibrer l’alimentation avec un peu de céréales et de minéraux;
– l’interdiction d’utiliser des aliments fermentés (ensilage, enrubannage …);
– l’interdiction d’utiliser des OGM dans l’alimentation des animaux.

Les régions de Bretagne, des Pays-de-la-Loire et de Normandie sont pionnières dans l’accompagnement de cette démarche en France.

Pour aller plus loin : cliquez ici

X