L’énergie, un patrimoine agricole

20 sites en France de méthanisation à la ferme ouvrent leurs portes le 18 et 19 septembre 2021.

Durant les Journées du patrimoine, les 18 et 19 septembre, des agriculteurs méthaniseurs ouvrent les portes de leurs exploitations pour échanger sur le biogaz.

Une vingtaine de sites partout en France participe aux Journées nationales du biogaz les 18 et 19 septembre 2021. Organisées par l’AAMF, l’association des agriculteurs-méthaniseurs de France, en collaboration avec l’Ademe, GRDF et Trame, ces Journées nationales visent la transparence pour engager et renforcer le dialogue avec les populations locales autour de la transition énergétique des territoires.

Les participants souhaitent mettre en avant le fait que “la méthanisation est un moyen de construire une exploitation agricole plus résiliente avec de nouvelles pratiques, mais aussi une diversification économique intéressante pour pérenniser l’entreprise. C’est aussi un choix de citoyen engagé dans toutes les transitions climatiques, agricoles, énergétiques et alimentaires“.

Selon l’Ademe, l’agende la transition écologique, la France compte 1 018 installations de méthanisation au 1er janvier 2021. Il s’agit très majoritairement de sites à la ferme (660) et couvertures de fosses (35), loin devant les sites industriels (113), d’unités centralisées (112), de stations d’épurations urbaines (84) ou de traitement de déchets ménagers (16).

Le biogaz est valorisé pour la production combinée d’électricité et de chaleur, ou cogénération (642 sites concernés en France), pour l’injection directement dans le réseau de gaz naturel (193 sites), pour la production de chaleur (184 sites) ou pour l’élaboration de biocarburant (3 sites).

Concernant spécifiquement les 660 installations en France d’unités de méthanisation valorisant les effluents de ferme et les déchets agricoles, l’énergie produite est vendue aux réseaux d’électricité (528 unités), de gaz (114 unités) ou de chaleur (19 unités) ou bien utilisée sur les sites agricoles pour leurs usages internes (séchage de fourrage, chauffage de bâtiments d’élevage, chauffage d’habitations, etc.).

Sur les 35 installations en couverture de fosses à lisier, le méthane ainsi récupéré permet la production de chaleur seule (32 sites) ou en cogénération (3 sites).

Pour en savoir plus : rendez-vous sur les sites qui participent cette année aux Journées nationales du biogaz des 18 et 19 septembre !

X