L’industrie de la nutrition des plantes en alerte face à la crise en Ukraine


Les récents événements en Ukraine ont suscité de nombreuses inquiétudes dans le monde, et spécialement dans le secteur agricole. En effet, des problématiques se posent sur la hausse du prix des matières premières, impactant celle des engrais, et sur l’approvisionnement des engrais provenant de cette région. Face à ce constat, les producteurs d’engrais se mobilisent pour assurer dans la durée la souveraineté alimentaire de la France et accompagnent dès maintenant les agriculteurs dans la couverture de leur besoin.

L’industrie de la nutrition des plantes est essentielle aux agriculteurs pour répondre à leurs impératifs de qualité, de rendement et assurer la souveraineté alimentaire de la France. Face à la crise ukrainienne, la filière des fertilisants travaille à trouver des solutions pragmatiques pour accompagner les agriculteurs. S’agissant des matières premières prenant part à la production d’engrais, des solutions de substitution existent et pourraient être envisagées s’il était nécessaire de pallier les importations venant de Russie et d’Ukraine.

Si la situation venait à perdurer, l’industrie de la nutrition des plantes réfléchit également à des leviers de long terme, avec les pouvoirs publics, pour éviter toute rupture d’approvisionnement sur les différents types engrais concernés (ammonitrates, urée, engrais phosphatés, engrais composés complexes, potasse).

Pour aller plus loin : cliquez ici

X