Une agriculture durablement performante

La coopérative Valfrance s’est résolument réengagée vers une production de qualité en quantité et durable en se lançant dans un projet RSE, Responsabilité sociétale des entreprises. « Nous avons un besoin constant de faire évoluer nos modèles agricoles pour répondre aux nouveaux enjeux économiques, sociétaux et environnementaux, aussi bien sur les exploitations que dans notre coopérative » insiste Christophe Grison, président de Valfrance.

Depuis un peu plus d’an, la coopérative Valfrance a décidé d’intégrer la démarche RSE à son projet d’entreprise. Laurent Vittoz, directeur général de Valfrance, rappelle qu’il s’agit « d’une démarche volontaire, car ni le chiffre d’affaires ni la taille de la coopérative ne nous obligent à s’engager dans cette voie. Ce souhait de s’investir dans la RSE, en s’appuyant sur la norme internationale ISO 26000, s’inscrit dans la continuité des actions déjà déployées par la coopérative et les producteurs en faveur d’une agriculture responsable respectueuse du territoire et des Hommes ».

La dynamique environnementale est en effet déjà à l’œuvre dans la coopérative. Valfrance travaille par exemple à se passer des insecticides de synthèse pour le stockage des grains. Ainsi, elle teste le biocontrôle pour lutter contre les ravageurs dans les silos avec l’utilisation d’un produit composé d’une substance active d’origine naturelle. Par ailleurs, Valfrance a mis en route dans les silos d’un de ses sites, une technique de stockage par le froid. « Nous accompagnons également les agriculteurs qui stockent à la ferme dans cette approche de conservation par le froid avec l’équipement à cet effet de sondes thermométriques » précise Laurent Vittoz.

Cela vient s’ajouter aux différents conseils agroécologiques déjà apportés par la coopérative à ses 1369 sociétaires de Seine-et-Marne et de l’Oise, depuis maintenant plusieurs années, dans des domaines très divers tels que la gestion des déchets et des effluents, la fertilisation et la protection raisonnée des cultures, les actions de préservation de la biodiversité…

Plus globalement, afin d’ancrer cette démarche RSE à son projet d’entreprise, Valfrance s’est fixée 13 enjeux prioritaires et vise une certification pour fin 2021.

Pour aller plus loin : cliquez ici

X