Valoriser avant tout ses produits et son terroir

Romain Blanchard, ambassadeur #agridemain, est céréalier et viticulteur dans les Bouches-du-Rhône, adepte d’une agroécologie pragmatique. Interviewé par Jean-Paul Hébrard pour l’émission Powerboost, il insiste sur le fait que ce n’est pas la taille de l’exploitation qui compte mais bien la recherche de valeur ajoutée (avec par exemple de la diversification ou de la transformation).

Romain Blanchard exploite 32 hectares de terres labourables (essentiellement pour des céréales) et 17 hectares de vignes en appellation d’origine protégée Côteaux d’Aix-en-Provence. Pour la conduite de son exploitation, il s’appuie beaucoup sur le collectif : il commercialise, tant son vin que ses céréales, par le biais de coopératives et pour les travaux, il fait appel à une Cuma (Coopérative d’utilisation de matériel agricole) ou à des entrepreneurs de travaux agricoles.

Il aborde la protection de l’environnement de façon concrète. Il convertit ainsi actuellement son exploitation à l’agriculture biologique. Par ailleurs, il expérimente la lutte contre les ravageurs grâce à l’intervention de rapaces. Pour cela, il installe des îlots de biodiversité fonctionnelle ainsi que des nichoirs.

X