Des agriculteurs qui ont la fibre de la qualité

Essai de sélection de lin fibres – © SEMAE

Ces 25 dernières années, les rendements en lin ont gagné 35 kg/ha et par an de fibres longues, soit de l’ordre de 3 % par an, grâce notamment à la production de semences certifiées et à la création variétale.

Recherchant le meilleur compromis entre la qualité de la fibre et la maturité des graines, les agriculteurs multiplicateurs de semences de lin font des choix pour assurer à l’ensemble de la profession, pour des collègues liniculteurs, un approvisionnement en semences en quantité et en qualité.

La qualité de la semence commence au champ et les agriculteurs multiplicateurs en sont les acteurs. Ces derniers portent une attention particulière à leurs linières, innovent avec les établissements pour diversifier les modes de récolte, prennent des risques au moment de la récolte.

Avec, en 2020, plus de 29.000 hectares de multiplication (28 487 hectares de lin à fibres et 1 303 hectares de lin oléagineux), la France est le premier producteur européen de semences de plantes à fibres. Quelque 168.000 quintaux de semences de lin ont ainsi été produits en France en 2020 (151 367 quintaux en semences de lin à fibres et 16 885 en lin oléagineux). Cette production s’appuie sur un réseau de 1.050 agriculteurs-multiplicateurs et 23 entreprises de production pour une soixantaine de variétés.

La création variétale, elle aussi, fait preuve de dynamisme. Elle est portée par 6 entreprises ayant une activité de sélection. 39 variétés de lin textile, 18 variétés de lin oléagineux sont ainsi inscrites sur les listes du catalogue français.

C’est grâce notamment à cette production de semences de qualité que la France peut s’enorgueillir d’être le premier pays producteur mondial de lin à fibre, avec des fibres de grande qualité et le premier exportateur mondial de lin non filé. La filière française de lin textile représente plus de 80 % de la production européenne, avec 5 400 producteurs, sur plus de 122 000 hectares en 2019, principalement localisés dans la moitié nord du pays. Le lin oléagineux en France est, quant à lui, cultivé sur 31 000 hectares.

En 2020 SEMAE a récompensé 5 multiplicateurs pour leurs efforts, leur perspicacité et leur côté innovant : Marcel & Rémi Hérouard (76), Ludovic Rivière (27), Christophe Decroocq (59), Vincent Boche (80) et Pierre & Simon Curfs (51).

Pour aller plus loin : Semae, FranceAgriMer, Arvalis-Institut du végétal, TerresOléoPro

X