Des cultures grandes par leur importance

La culture des céréales (blé, orge, maïs…), des oléagineux (tournesol, colza, soja…), protéagineux (pois, féveroles…) et des betteraves sucrières constitue le secteur des grandes cultures. Elles occupent une place essentielle dans l’économie française.

Les grandes cultures constituent une filière d’excellence avec 110.000 producteurs de grandes cultures, occupant 22% du territoire national.

Ainsi la France est le :

  • 1er producteur et exportateur européen de blé et de mais
  • 2e producteur mondial de sucre et d’éthanol de betteraves
  • 5e producteur mondial de blé
  • 1er producteur européen de graines oléagineuses (colza, tournesol, soja et lin oléagineux)
  • 1er exportateur mondial de semences de maïs et de céréales à paille
  • 1er exportateur de maïs doux et de mais popcorn.

Les données chiffrées du secteur des grandes cultures sont éloquentes :

  • 8 milliards d’€ d’excédent commercial céréalier
  • 1,4 milliard d’€ d’excédent commercial sucrier
  • 21 milliards d’€ de valeur ajoutée
  • 460 000 emplois générés
  • 40 MT de betteraves sucrières produites par an
  • 70 MT de céréales produites par an
  • 5,36 MT d’oléagineux produits par an
  • 788.000 T de protéagineux produits par an

Il n’en demeure pas moins que le secteur des grandes cultures se trouve aujourd’hui fragilisé par des réformes en cours et inquiet pour son avenir.

X