La betterave fourragère de plus en plus appréciée

L’intérêt des éleveurs pour la betterave fourragère continue de progresser même si sa culture cette année n’a pas toujours été facile.

Les surfaces de betterave fourragère connaissent une évolution constante ces dernières années en France (+ 6,6% en moyenne sur 5 ans). Cette augmentation des surfaces traduit l’intérêt croissant des éleveurs pour cette culture très productive et qui, année après année, démontre sa tolérance face aux aléas climatiques. En parallèle, l’offre variétale continue de s’étoffer proposant une large gamme de variétés adaptées à tous les animaux et à tous les usages, du pâturage jusqu’aux rations mélangées.

La culture de la betterave fourragère a dû cette année faire face au contexte sanitaire lié à la pandémie de COVID qui a conduit à des semis tardifs. Par ailleurs, les conditions climatiques et la pression des ravageurs ont été particulièrement difficiles. Après un printemps humide accompagné par endroit d’une présence très importante de pucerons, c’est finalement une longue période de sécheresse estivale et les symptômes de la jaunisse dans certaines régions qui ont marqué le plus cette année 2020. Pour autant, les rendements moyens 75 tonnes de racines par hectare avec un bon taux de matière sèche.

Pour en savoir plus sur la betterave fourragère : cliquez ici

X