La féverole, une légumineuse aux nombreux atouts

La féverole est la troisième légumineuse à graines la plus cultivée en France, derrière le soja et le pois. Cette plante annuelle, cultivée dans les régions tempérées, apporte à la fois de l’énergie et des protéines digestibles et s’adapte à des débouchés pour l’alimentation humaine et animale.

Comme pour les toutes les légumineuses, la culture de la féverole ne nécessite pas d’apports azotés et permet de réduire ces apports sur les cultures suivantes. Elle est notamment appréciée en agriculture biologique pour son adaptation au désherbage mécanique. Ainsi, le bio représentait 26 % des surfaces de féverole en 2019.

Malgré tous ses atouts, les surfaces de féverole ont baissé de 27% entre 2015 et 2019. Les conditions climatiques et le développement des maladies et ravageurs ont, en effet, impacté les rendements et la qualité des graines. Néanmoins, des leviers existent pour limiter les effets des fortes températures et de la sécheresse, tandis que des pistes de recherche variétale sont explorées pour lutter contre les ravageurs.

Pour aller plus loin : Diagnostic de la filière réalisé par Terres Univia

X