La lentille, la préférée des légumineuses

La lentille bénéficie d’un fort engouement chez le consommateur attiré par le flexitarisme et sensible aux recommandations nutritionnelles conseillant de manger des légumes secs deux fois par semaine.

Vertes, blondes, rouges ou rosées, les lentilles sont fort appréciées par les consommateurs. La lentille est le légume sec le plus consommé en France. De telle sorte que la seule production française n’arrive pas à satisfaire la forte demande.

En Europe, les surfaces de près de 100 000 hectares de lentilles sont principalement localisées en Espagne (44 %) et en France (37 %). En forte augmentation depuis 2010, la France comptait en 2020, 35 500 hectares de lentilles. La production française ne permet pas de couvrir la demande et la France reste dépendante des importations qui s’élèvent à plus de 27 000 tonnes/an (en provenance majoritairement du Canada, mais également de Chine et Turquie).

En France, les surfaces se répartissent dans 5 bassins de production, dont deux régions historiques : le Puy (Haute-Loire) et le Berry (Cher et Indre). Plus de 40% des surfaces cultivées de lentilles sont conduites en agriculture biologique. Les lentilles consommées en France sont majoritairement des lentilles vertes (dont celles sous signes de qualité Appellation d’origine protégée du Puy ou Label rouge du Berry), mais également des lentilles blondes et en moindre mesure des lentilles rouge ou corail.

La lentille appartient à la famille des légumineuses et est capable de capter l’azote présent dans l’air. Cela permet d’enrichir durablement la terre en fixant l’azote dans le sol. La lentille ne nécessite pas ainsi d’apport d’engrais azoté et permet de restituer de l’azote pour la culture suivante. Semée en mars-avril, la lentille se récolte de juillet à septembre.

Pour aller plus loin, cliquez ici

X