La matière première des matières premières

Avec Semae, l’interprofession des semences et des plants se réorganise et s’ouvre à toutes les parties prenantes. Une filière qui compte et qui veut progresser pour répondre aux attentes sociétales.

La filière des semences et plants constitue le premier maillon de la chaîne alimentaire” rappelle François Desprez, président de Simae. “En France, le chiffre d’affaires de la filière pèse pour 3,3 milliards d’euros. La France est le premier producteur européen de semences et plants et le premier exportateur mondial.”

Le ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie souligne à cette occasion que “la filière des semences est la matière première des matières premières. Sans elle, il n’y a plus de cultures“. Les acteurs de la filière “sont aux premières loges des enjeux de la sécurité alimentaire et des transitions à venir pour plus de biodiversité et une agriculture plus résiliente“. Ils sont également “à la pointe des avancées scientifiques, en développant de nouvelles semences pour une agriculture toujours plus durable, de continuer à nourrir le plus grand nombre malgré les aléas des changements climatiques ou encore de répondre aux nouvelles attentes des consommateurs“.

X