Le colza, une culture indispensable pour la souveraineté alimentaire et énergétique


Première grande culture mellifère, le colza est essentiel à la souveraineté alimentaire. Si la France reste le premier producteur européen de colza, ses surfaces ont diminué dans l’hexagone de 40% depuis 3 ans.

En 50 ans, la France est devenue autonome pour une grande partie des huiles alimentaires qu’elle consomme, notamment grâce aux cultures de colza et de tournesol. Et en 35 ans, la France a également réduit de 30 % sa dépendance en matières premières végétales riches en protéines pour l’alimentation animale. La France a aujourd’hui parcouru la moitié du chemin : l’autonomie en protéines végétales est possible à l’horizon 2030.

En 2020, le colza en France c’est 957 000 hectares cultivés par 80 000 producteurs, générant quelque 150 000 emplois induits. Cette culture permet de produire 2,3 millions de tonnes d’huile brute et 3 millions de tonnes d’aliments pour le bétail.

Pour aller plus loin : cliquez ici

X