Les céréaliers de Nouvelle-Aquitaine se mobilisent pour la biodiversité

L’association générale des producteurs de blé, la Chambre régionale d’agriculture Nouvelle-Aquitaine, l’Association Noé et la coopérative agricole Océalia s’engagent dans un projet en faveur de la biodiversité.

Poursuivant dans la continuité de leurs démarches en faveur de la biodiversité, les céréaliers de Nouvelle-Aquitaine s’associent avec la Chambre régionale d’agriculture, une coopérative et l’association environnementaliste Noé pour conduire une expérimentation en faveur de pratiques agricoles respectueuses de l’environnement. Ce projet est financé par la Région Nouvelle-Aquitaine dans le cadre du programme Nature et transitions.

Deux pratiques agricoles en faveur de la biodiversité seront principalement suivies :

– la couverture des sols en interculture. En effet, en hiver, les parcelles nues (sans aucune culture dessus) sont plus vulnérables à l’érosion, avec des conséquences pour la biodiversité souterraine. Les couverts implantés entre deux cultures offrent une protection physique, et sont source de biomasse.

– la mosaïque de cultures diversifiées. Disposer de plusieurs cultures différentes sur une même zone, constitue une garantie d’une plus grande diversité d’habitats au sein des parcelles, favorable à davantage d’espèces et à la résilience des milieux.

X