L’agriculture, source d’énergie grâce à la méthanisation

biogaz2 La méthanisation permet la production de biogaz (méthane) à partir de matières d’origine agricole : effluents d’élevage, végétaux, mais aussi déchets organiques d’industries agroalimentaires ou de cantine, tontes de pelouses, etc. Le méthane est ensuite transformé en électricité et en chaleur, utilisables directement sur l’exploitation ou pouvant approvisionner les réseaux.

Ainsi, le biogaz peut être valorisé de 5 façons pour : la production de chaleur ; la production d’électricité ; la production combinée d’électricité et de chaleur, ou cogénération (il s’agit du mode de valorisation du biogaz le plus couramment rencontré) ; l’élaboration de carburant véhicule ou bien enfin pour l’injection directement dans le réseau de gaz naturel.

La méthanisation agricole présente toutes les vertus : elle permet non seulement de produire de l’énergie renouvelable, mais aussi de réduire les émissions de gaz à effet de serre, de traiter les déchets agricoles et des collectivités, de supprimer les nuisances olfactives liées à l’épandage des effluents d’élevage dans les champs, tout en substituant un engrais naturel aux engrais chimiques.

Pour l’Ademe, Agence de l’environnement et de maîtrise de l’énergie, « la méthanisation est une filière prometteuse aux bénéfices multiples, tant en termes environnementaux que de diversification des activités agricoles, notamment pour les éleveurs ». En France, en janvier 2016, il est comptabilisé 236 installations à la ferme et 31 installations centralisées (installations de grande taille regroupant plusieurs agriculteurs ou mobilisant et traitant les déchets d’un large territoire).

Pour aller plus loin : cliquez ici