La volaille consommée en France trop massivement importée

Sur les 5 premiers mois de l’année 2022, 49 % des poulets consommés en France étaient importés, contre 45 % sur la même période en 2021. Cette hausse des importations est particulièrement marquée sur la viande de poulet en provenance du Brésil (+122 %) et d’Ukraine (+181 %).

La progression de la part des importations des poulets consommés en France est inquiétante : elle a presque doublé en 20 ans, passant de 25 % en 2000 à 49% en 2022.

Du fait de la crise de la grippe aviaire, la production de volailles françaises devrait chuter de près de 10% en 2022, faisant rétrograder la France au 4e rang des pays producteurs de volailles de l’Union européenne (devant l’Allemagne et l’Espagne).

Parallèlement, le consommateur français consomme de plus en plus de volailles (très majoritairement du poulet), avec une moyenne de 28,5 kg/an. La France figure ainsi désormais en tête des pays de l’Union européenne consommant le plus de volailles.

Pour contribuer à la souveraineté alimentaire du pays, la filière appelle les consommateurs à privilégier les produits estampillés « Volaille Française ». “Faire le choix de la Volaille Française, c’est soutenir les 100 000 professionnels de la filière, dont 34 000 dans les élevages, qui consacrent tous les jours sur le terrain du temps et de l’énergie pour fournir les meilleures volailles au plus grand nombre” rappellent les acteurs de la filière.

Pour aller plus loin : cliquez ici

X