La crise rapproche les consommateurs des producteurs

Sabrina Augier, agricultrice dans le Lot-et-Garonne, produit des noisettes. Elle les transforme sur l’exploitation. La crise a poussé les consommateurs à s’intéresser à ses produits locaux. Et ils en raffolent.

Le saviez-vous ?
La France compte quelque 300 producteurs, essentiellement dans le Sud-Ouest, cultivant plus de 4 500 hectares de noisetiers. La production annuelle française avoisine les 20 000 tonnes de noisettes décortiquées, destinées essentiellement à la chocolaterie, la confiserie et la biscuiterie. La France exporte près de 5 % (ce qui représente 1 000 tonnes de la production française) de sa production essentiellement en coque vers l’Allemagne, mais elle importe 16 000 tonnes d’amandons pour l’industrie.
Aujourd’hui, 75% de la production mondiale de noisettes est assurée par la Turquie dont la production est en baisse. Pour répondre à la demande croissante des consommateurs et des industriels, la coopérative Unicoque, qui traite 98% de la production française de noisettes, a mis en place un projet de développement pour accompagner les producteurs afin d’atteindre, à l’horizon 2030, une production annuelle française de 30 000 tonnes.

La France est un petit producteur de noisettes face à la Turquie qui domine le marché de la noisette décortiquée et les États-Unis, qui dominent le marché de la noisette en coque.
X