La gestion des déchets, une réflexion de fond

Au sein du marché de gros Lyon-Corbas, un effort conséquent a été mené pour diminuer les déchets. Par ailleurs, une valorisation de ces déchets va voir le jour grâce à la méthanisation.

Pour Christian Berthe, président du marché de gros Lyon-Corbas, “la première des priorités est de limiter au maximum les déchets“. Et en cela, les résultats sont éloquents : sur l’ancien site de Lyon-Perrache, 5 890 tonnes/an de déchets étaient traitées. Aujourd’hui, sur le site du marché de gros Lyon-Corbas, ce ne sont plus que 3 640 tonnes en 2020 qui ont nécessité d’être traitées (2 252 tonnes venant de grossistes et 1 088 tonnes des détaillants). Chaque opérateur assume le coût du traitement de ses déchets.

Afin de diminuer les coûts, le tri est essentiel (bois, carton, plastique, biodéchets). Grâce à tous ces efforts, le marché de gros Lyon-Corbas peut afficher un taux de 77 % de déchets recyclés. “Tout est fait pour que la valorisation soit maximum. Tout ce qui est impropre à la consommation était jusqu’à maintenant enfoui. Mais d’ici quelques semaines, ces biodéchets (environ 800 tonnes/an) fourniront de l’énergie grâce à la méthanisation” se satisfait Christian Berthe.

X