L’huile d’olive, 9 appellations françaises

Début décembre a été commercialisée la 9e appellation d’origine française d’huile d’olive : l’AOC Languedoc.

La France comptait déjà 8 appellations d’origine protégée d’huile d’olive : Nyons, Vallée des Baux-de-Provence, Aix-en-Provence, Haute-Provence, Nice, Nîmes, Corse et Provence. Il y a désormais l’appellation d’origine contrôlée du Languedoc.

Bénéficiant de la reconnaissance officielle depuis novembre 2020, les premières bouteilles d’huile d’olive AOC Languedoc viennent d’être commercialisées cette année. Pour cette première campagne, une vingtaine de producteurs, moulins à huile ou domaines ont reçu l’habilitation pour mettre sur le marché cette huile sous signe officiel de qualité.

L’huile d’olive du Languedoc est élaborée obligatoirement avec au moins une des variétés principales : l’Olivière et la Lucques. Les variétés secondaires sont la Picholine, la Verdale de l’Hérault, la Ménudel, l’Amellau, la Clermontaise ou encore la Rougette de Pignan.

Les produits oléicoles en France sous signe officiel de qualité et d’origine représentent plus de 40 % de la production nationale d’olives et près de 25 % de celle d’huile d’olive. La production d’huile d’olive française s’élève à 1 439 tonnes, dont 519 tonnes pour l’huile sous appellation d’origine (source : Graph’Agri-2021).

Pour aller plus loin : Terres OléoPro

X