Quel agriculteur se cache dans vos coquillettes ?

Tomas Parisini, chef Euro-Toques France et au restaurant Cugini à Lyon, nous propose une recette simple à partir d’un produit d’un agriculteur #agridemain : un risotto … de coquillettes.

Retrouver le goût de la céréale dans ses pâtes, c’est le pari qu’a fait Franck Dumoutier, agriculteur dans la Beauce lorsqu’il s’est lancé dans la fabrication des pâtes fermières.

Après avoir repris l’exploitation familiale en 2012, Franck travaille 100 hectares de blé à Ruan (Loiret). Semé à l’automne, pour être récolté en juillet, le blé tendre est utilisé pour la fabrication de farine et le blé dur pour les pâtes.

Pour la fabrication des pâtes, le blé dur est passé dans un moulin, dans lequel il est écrasé sur une meule de pierre afin de fabriquer une semoule de blé.
Mélangée à l’eau, cela donne une pâte qui est ensuite extrudée pour donner leurs formes aux coquillettes, qui sont séchées lentement pour fabriquer une pâte complète. Le produit fini : la bonne pâte de Beauce, testée et approuvée par les chefs Euro-Toques France !

X